Densitométrie osseuse
ou ostéodensitométrie Paris 13

Qu’est-ce qu’une ostéodensitométrie ?

L’ostéodensitométrie, également appelée densitométrie osseuse ou absorptiométrie osseuse, est la méthode de référence pour la mesure de la densité minérale osseuse (DMO).
La DMO, exprimée en g/cm2, permet d’évaluer la solidité des os.

 

Cette mesure est généralement effectuée sur deux parties du corps, correspondant à deux os de nature différente : le rachis lombaire (os trabéculaire) et le col du fémur (os cortical).

Elle peut être complétée par l’étude du poignet droit.

Pourquoi faire une ostéodensitométrie ?

L’ostéodensitométrie osseuse a pour but d’évaluer le degré de calcification osseuse.

Elle est indiquée pour la recherche d’ostéoporose.

L’ostéoporose correspond à une décalcification graduelle des os, aboutissant à une fragilisation osseuse entraînant un risque de fractures.

 

Principales indications :

  • Femme ménopausée sans traitement hormonal substitutif
  • Antécédent personnel ou familial de fracture du col du fémur ou de tassement vertébral
  • Antécédent de fracture sans traumatisme important
  • Traitement favorisant l’ostéoporose (corticothérapie prolongée, anti-épileptiques…)
  • Pathologie favorisant l’ostéoporose (tabagisme, diabète, hyperthyroïdie, anorexie…)

A l’arrêt d’un traitement contre l’ostéoporose, pour évaluation de son efficacité

osteodensitometrie paris 13 imp13 1
osteodensitometrie paris 13 imp13 2

Comment se déroule une ostéodensitométrie ? Que ressentirez vous ?

L’ostéodensitométrie, comme tout examen radiographique, est une technique utilisant un appareillage émettant des rayons X, selon une technologie radiologique à double énergie ou DEXA (Dual Energy X-Ray).

L’examen se déroule dans une salle prévue à cet effet.
Le patient est allongé sur le dos.
Un centrage du rayon est effectué sur la zone d’intérêt puis l’appareil effectue un balayage de cette zone.

+ Examen rapide : environ 15 minutes.

+ Totalement indolore.

+ Très faiblement irradiant.

+ Absence d’effet secondaire.

 

Comment se préparer à une ostéodensitométrie ?

 

Préparation

+ Absence de préparation particulière.

Un questionnaire vous sera remis avant l’examen pour évaluer vos facteurs de risque d’ostéoporose.

 

Contre indications

+ Absence de contre-indication.

 

Résultats d’une ostéodensitométrie

T-Score : correspond à la différence en nombre de de déviations standards entre la DMO du patient et la moyenne de la DMO d’une population d’adultes jeunes de référence du même sexe.

 

Z-Score : correspond à la différence en nombre de de déviations standards entre la DMO du patient et la moyenne de la DMO d’une population de référence de même âge et de même sexe.

 

T-Score > -1 Déviation standard : examen normal

T-Score entre -1 et -2,5 Déviations standards : ostéopénie

T-Score < -2,5 Déviations standards : ostéoporose

 

Informations complémentaires sur une ostéodensitométrie

 


Prise en charge Sécurité Sociale de l’Ostéodensitométrie :

L’ostéodensitométrie est prise en charge, sur prescription médicale, dans les cas suivants:

 

Chez la femme ménpoausée :

  • un antécédent de fracture du col du fémur sans traumatisme chez un parent au 1er degré
  • un indice de masse corporelle (IMC) < 19 kg/m2
  • ménopause précoce (> 40 ans)
  • antécédent de corticothérapie > 3 mois
  • à l’arrêt du traitement anti-ostéoporotique
  • femme ménopausée sans fracture lorsqu’un traitement n’a pas été mis en route après une première ostéodensitométrie normale ou montrant une ostéopénie, dans les 3 à 5 ans.

 

Dans la population générale :

  • traitement inducteur d’ostéoporose
  • pathologie potentiellement inductrice d’ostéoporse
  • antécédent de fracture sans traumatisme majeur

 

Centres d’examen pour ostéodensitométrie à Paris