Scanner Paris 13

La liste des examens tomodensitométriques / des scanners pratiqués

Nous pratiquons l’ensemble des examens tomodensitométriques / des scanners par vacations spécialisées.

Retrouvez la liste de tous ces examens en cliquant ci-dessous.

Scanner : définition

Cet appareil permet de faire des images en coupe du corps humain. Les renseignements apportés par cet examen sont très souvent déterminants pour porter un diagnostic précis.

 

Le scanner est un appareil utilisant des rayons X.

Comme tout appareil de ce type, il est soumis à un contrôle constant et régulier et son exploitation nécessite une autorisation de l’ARS (Agence Régionale de Santé).

Les praticiens du centre d’imagerie Paris 13 sont tous diplômés en Radioprotection patients.

Chaque fois que cela est possible, un logiciel de réduction de dose est utilisé pour limiter l’irradiation des patients.

Des protocoles spécifiques sont utilisés pour la réalisation de scanners pédiatriques.

Y-a-t-il des contre-indications ?

 

Contre-indications au scanner

Absence de contre-indication hormis la grossesse (sauf situation d’urgence où le rapport bénéfice/risque de l’examen devra alors être évalué).

 

Rien n’a pu être démontré dans ce domaine compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée.

Toutefois, des précautions concernant les femmes enceintes doivent être prises systématiquement. C’est pourquoi il est important de signaler si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être.

 

Contre-indications aux produits de contrastes

  • insuffisance rénale sévère : clairance de la créatinine < 30 ml/min
  • allergie aux produits de contraste iodés
scanner rachis scanner paris imagerie paris 13 radiologie irm scanner radiographie echographie doppler osteodensitometrie senologie infiltration paris 13 2

Le scanner, ou tomodensitométrie : comment s’y préparer ?

 

Préparation

 

Avant l’examen

Répondez attentivement aux questions suivantes :

  • Avez-vous ou avez-vous eu des problèmes d’allergie (asthme par exemple), une réaction particulière lors d’un examen radiologique ?
  • Avez-vous une maladie cardiaque, pulmonaire ou rénale ?
  • Etes-vous diabétique ?
  • Si oui, prenez-vous des biguanides (Glucinan®, Glucophage®, Stagid®) ?
  • Avez-vous eu récemment une radiographie de l’estomac, de l’intestin ou du côlon ?
  • Etes-vous enceinte ou susceptible de l’être ? Allaitez-vous ?

 

D’une manière générale, n’hésitez pas à fournir tout renseignement qui vous paraîtrait important à communiquer et à nous informer de toute maladie sérieuse.

 

A apporter le jour de l’examen

  1. la demande de votre médecin (ordonnance, lettre, …)
  2. la liste écrite des médicaments que vous prenez
  3. le dossier radiologique en votre possession (radiographies, échographies, scanners et IRM),
  4. tous vos résultats d’analyses de sang et notamment un résultat de créatinine < 2 mois pour les patients de plus de 60 ans ou sous traitements lourds.

 

Le jour de l’examen 

Il n’est généralement pas nécessaire d’être à jeûn pour passer un scanner.
Il est toutefois conseillé de prendre un repas léger.

 

Pour certains examens, il vous sera tout de même demandé d’être à jeûn. Dans ce cas, dans les 5H qui précèdent l’examen vous devrez :

  • Ne pas manger
  • Ne rien boire
  • Ne pas fumer

Sauf indication contraire, buvez normalement de l’eau et n’interrompez pas vos médicaments habituels.

 

Reportez-vous à la fiche d’information patient qui vous sera remise lors de la prise de rendez-vous et disponible sur le site

Pendant l’examen

Des produits à base d’iode, opaques aux rayons X, pourront être utilisés.

Le type de ces produits et leurs modalités d’administration seront adaptés à votre cas par le médecin radiologue.

Ce choix dépendra notamment des informations sur votre état de santé que vous aurez données avant l’examen.

 

Suivez attentivement les indications qui vous seront données ; votre coopération est essentielle pour que les images ne soient pas floues.

Si vous ressentez une douleur lors de l’injection, il faut la signaler immédiatement.

 

Après l’examen

Dans l’immense majorité des cas, vous ne ressentirez rien de particulier. N’hésitez pas cependant à signaler à l’équipe tout événement qui vous paraîtrait anormal.

 

Si vous avez reçu une injection de produit de contraste, buvez 1 à 1,5L d’eau dans les suites de l’examen afin d’accélérer l’élimination du produit (sauf régime particulier, dans les cas d’insuffisance cardiaque ou rénale).

En cas de prise d’anti-diabétiques oraux, précisez votre traitement : certains de ces médicaments devront être interrompus dans les 48H qui suivent l’examen.

L’allaitement devra être interrompu durant 24H.

 

Comment se déroule un scanner (tomodensitométrie) ?

 

Déroulement

C’est un examen très rapide : en moyenne 10 minutes tout compris.

L’acquisition des images dure de quelques secondes à quelques minutes.

 

Vous serez allongé sur un lit qui se déplace dans un large anneau, le plus souvent sur le dos et seul dans la salle d’examen.
Selon la zone étudiée, vos bras seront le long du corps ou derrière la tête.

 

Votre coopération est importante pour la qualité de l’examen : vous devez essayer de rester immobile. Dans certains cas, il vous sera demandé de bloquer la respiration pendant quelques secondes. Toutes les consignes vous seront données via un micro.
L’équipe se trouve tout près de vous, derrière une vitre. Elle vous voit et vous entend, pendant tout l’examen. Si cela était nécessaire, elle peut intervenir à tout instant.

 

Certains examens nécessitent une injection intraveineuse, de boire un produit ou de réaliser un lavement. Cela vous sera spécifié avant l’examen.

 

Que ressentirez-vous ?

Vous ne ressentirez aucune douleur dans l’immense majorité des cas.

Cependant, en cas d’injection intraveineuse, il n’est pas rare de ressentir une sensation de chaleur au moment de l’injection, ou encore un goût bizarre dans la bouche.

 

Passer un scanner comporte t-il des effets secondaires (risques, douleurs, complications) ?

 

L’injection est un acte très courant, habituellement très bien toléré. Cependant, comme avec les autres médicaments, des réactions peuvent survenir :

 

  • La piqûre peut provoquer la formation d’un petit hématome sans gravité, qui se résorbera spontanément en quelques jours.
  • Lors de l’injection, sous l’effet de la pression, il peut se produire une fuite du produit sous la peau, au niveau de la veine. Cette complication est rare (un cas sur plusieurs centaines d’injections, généralement sans suites graves), et pourrait nécessiter exceptionnellement un traitement local.
  • L’injection de produit iodé peut entraîner une réaction d’intolérance. Ces réactions, imprévisibles, sont plus fréquentes chez les patients ayant déjà eu une injection de produit de contraste iodé mal tolérée ou ayant des antécédents allergiques.

 

Elles sont généralement transitoires et sans gravité.

 

Elles peuvent être plus sévères, se traduire par des troubles cardio-respiratoires et nécessiter un traitement. Les complications réellement graves sont rarissimes ; pour votre information, le risque de décès est de moins d’un cas sur 100 000, soit 14 fois moins que le risque d’être tué dans l’année lors d’un accident de la route.

 

  • Des accidents rénaux, également liés au produit iodé, sont également possibles, en particuliers chez les patients présentant des maladies fragilisant le rein (insuffisance rénale chronique, diabète, etc…).

 

Des modalités particulières seront observées en cas de facteurs de risques, qui seront identifiés au moment du dialogue entre l’équipe médicale et vous. Dans tous les cas, si vous pensez avoir un facteur de risque, vous devez le signaler au moment de la prise de rendez-vous.

 


Pas de contre-indication au scanner en dehors de la grossesse (sauf urgence)

Informez l’équipe médicale de vos antécédents allergiques, d’une faiblesse rénale, des traitements que vous prenez.

Pas de nécessité d’être à jeûn ou de préparation particulière hormis certains scanners sépcifiques (coloscanner, coroscanner, entéroscanner) : reportez vous à la fiche d’information patient qui vous a été remise.

En cas d’injection de produit de contraste :

●      Un résultat de créatinine < 2 mois vous sera demandé si vous avez plus de 60 ans ou suivez un traitement lourd

●      Vous devrez interrompre l’allaitement 24H

●      Certains anti-diabétiques oraux devront être interrompus 48H

L’injection de produit de contraste est contre-indiquée en cas : d’antécédent de réaction allergique sévère à un produit de contraste iodé, d’insuffisance rénale sévère (clairance < 40 ml/min)


 

Résultats d’une tomodensitométrie

Un premier commentaire vous sera donné juste après l’examen.

Il ne s’agira là que d’une première approche, car les images doivent être ensuite analysées sur un ordinateur par le médecin radiologue.

Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais, en général le jour même.

 

Tous les examens et les résultats sont archivés, afin d’assurer un suivi et une analyse comparative.

Les pathologies carcinologiques pourront ainsi bénéficier d’un suivi optimal avec étude RECIST.

La liste des examens tomodensitométriques (scanner /TDM) pratiqués au Centre d’Imagerie Paris 13

 

Scanner cérébral et angioscanner cérébral

 

Angioscanner :

Angioscanner des troncs supra-aortiques

Angioscanner de l’aorte thoracique

Angioscanner de l’aorte et des membres inférieurs

Angioscanner des artères rénales

 

Coroscanner et score calcique

 

Scanner ORL et maxillo-facial :

Dentascanner

Scanner des sinus

Scanner des rochers

Scanner du larynx, du pharynx

Scanner du massif facial

Scanner cervico-thoracique

Bilan cancérologique/oncologique

 

Scanner Thoracique et abdomino-pelvien :

Scanner thoracique et angioscanner thoracique

Scanner abdomino-pelvien

Scanner thoraco-abdominopelvien

Suivi cancérologique/oncologique

Coloscanner/coloscopie virtuelle, Entéroscanner, Scanner avec opacification digestive

 

Scanner urologique :

Scanner rénal

Uroscanner

Bilan de calculs

 

Scanner ostéo-articulaire

Scanner du rachis cervical / dorsal / lombaire

Scanner du bassin

Scanner des articulations et des membres

Bilan traumatique

Le point sur les scanners pratiqués au Centre d’Imagerie Médicale Paris 13

Coloscopie virtuelle

Coroscanner et score calcique

Dentascanner